Partager
Run2K challenge : relevez le défi d’un 2000 m
Les inscriptions sont ouvertes pour le Run 2k challenge, l’opération de recrutement lancé par la FFA à destination des runners. L’occasion pour tous les adeptes de la course à pied de se mesurer à un challenge sur piste, au sein d’un club où vous attendent des coaches prêts à vous aider à progresser. 

L’heure de la rentrée a (presque) sonné, pour les enfants comme pour les parents. Pour tous les néo-adeptes de la course à pied, qui se sont découvert une passion pour le running pendant ou après le confinement, mais aussi pour tous ceux qui avaient déjà contracté le virus de l’endurance avant la pandémie de coronavirus, c’est le moment idéal de rejoindre un club, où de nombreux entraîneurs diplômés vous attendent, pour vous permettre de progresser au mieux dans votre pratique. 

Afin d’accueillir tout le monde, du débutant au runner déjà confirmé, la Fédération Française d’Athlétisme lance cette année une opération portes ouvertes au sein des ses clubs (plus de 2500 sont à votre disposition dans l’Hexagone et en outre-Mer), baptisée Run 2k challenge. Le concept est simple : venez vous tester, baskets aux pieds, sur un 2000 m, seul ou avec vos amis. 


Gérer son allure, la clé

Mais d’ailleurs, pourquoi un 2000 m, cette distance peu courue en compétition, et qui n’est même pas au programme olympique ? « C’est une distance intermédiaire qui permet de tester aussi bien des coureurs d’un bon niveau ou des athlètes moins chevronnés, et même des plus jeunes. C’est un bon compromis, entre un 1000 m qui serait trop court, et un 3000 m ou un 5000 m qui pourraient constituer un challenge insurmontable pour certains », précise Patrice Binelli, coach expert de demi-fond depuis des années dans les Pays de la Loire, et référent running à la FFA. 

Une distance idéale pour évaluer les capacités de chacun, afin de pouvoir lui proposer ensuite un suivi personnalisé et des séances d’entraînement collant au plus près à ses besoins et ses aspirations. C’est aussi un schéma de course assez facile à projeter, puisque 2000 m, ce n’est ni plus ni moins que cinq tours d’une piste de 400 m. Suffisamment long pour ne pas avoir envie de partir trop vite, et suffisamment court pour éviter un calvaire à un coureur trop confiant en ses capacités.

Un test multi-dimensionnel 

« Le chrono enregistré ne nous dira pas ce que peut réaliser l’athlète sur des distances plus longues comme un 10 km, mais nous permettra d’identifier un niveau de condition physique qui permettra d’établir une base pour la suite. On aura aussi une idée du profil du coureur, pas seulement sur son état physique général, mais aussi sur sa détermination, sa capacité à gérer et à s’adapter (en cas de départ trop rapide ou trop lent), ses habitudes de course, sa foulée, etc., en fonction de ce qu’on aura observé pendant l’effort », complète l’entraîneur. 

Avant de vous lancer, les coaches du club seront là pour vous aiguiller et vous donner quelques consignes, vous chronométrer, vous aider à gérer au mieux votre allure, et corriger d’éventuels départ trop ambitieux ou trop conservateurs. Dans la mesure du possible, il est conseillé d’éviter de vous lancer dans ce défi au sein d’un groupe trop important, mais de privilégier les petits groupes homogènes, voire un effort en solo. « C’est un test individuel, pas une compétition », rappelle Patrice Binelli. La confrontation, elle, viendra bien assez tôt, avec l’appui d’un coach qui vous aura préparé comme un chef. 

Retrouvez toutes les informations utiles en cliquant ici

Article mis en ligne par Rédaction J'aime Courir - le 27/08/2020 à 19:01 - mis à jour le 27/08/2020 à 20:55


AJOUTER UN COMMENTAIRE