Actualités
À l’école du trail

Les premières sections trail jeunes ont ouvert leurs portes en septembre 2022. Ludiques et utiles pour développer l’aérobie, elles ne manquent pas d’atouts pour séduire dans les écoles d’athlé. Illustration avec deux clubs pionniers, l’Athlé 65 et l’US Saint-Berthevin.

« Le trail, c’est bien pour travailler la caisse chez les jeunes, et c’est aussi très ludique. » À l’Athlé 65, un club créé à Lourdes par le couple Alain Aubrion et Géraldine Courdesses, proposer des sorties en nature aux jeunes adhérents était une évidence. « Le trail, c’est dans notre culture et dans nos gênes, ça s’est donc fait tout naturellement, raconte le premier nommé, qui a terminé douzième du Marathon des Sables en 2005, un an avant la victoire de sa femme. On a commencé par proposer des stages multisports pendant les vacances, lors desquels on intégrait un peu de course en montagne », raconte le coach. Les jeunes ont tout de suite accroché. « On a donc décidé d’adapter nos entraînements pour pouvoir leur proposer des sorties en nature tout au long de l’année, qui permettent de travailler la caisse et qui sont très ludiques. Sans oublier les bases athlétiques », prévient l’éducateur, qui insiste pour que les jeunes continuent à travailler leurs gammes sur la piste chaque semaine et s’essayent aussi aux autres spécialités de l’athlétisme, afin de prendre « conscience qu’il n’y a pas que la course ».

L’Athlé 65 a en quelque sorte anticipé l’initiative de la Fédération, qui a lancé en septembre dernier les premières sections trails jeunes dans ses clubs. « Le trail a le vent en poupe et on commençait à voir des enfants arriver dans les clubs avec l’envie de pratiquer cette discipline, retrace Olivier Gui, responsable national du trail et de la course en montagne, à l’origine de ce projet avec les services Education athlétique et Running du pôle Développement de la FFA. D’autre part, il y avait déjà des compétitions organisées en Italie pour les benjamins et les minimes et des écoles de trail commençaient à émerger ici et là en dehors du giron fédéral. Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. » Durant deux ans, les agents fédéraux se sont rapprochés de ceux qui, sur le terrain, avaient déjà commencé à mettre en place des choses à destination des jeunes. Il fallait « construire des contenus pédagogiques adaptés aux jeunes de 10 à 16 ans, imaginer de nouveaux formats compétitifs », mais aussi « lancer les premières formations à destination des entraîneurs et des clubs. » Un webinaire a eu lieu fin décembre et un module « créer une section trail jeunes » a été mis en place.

En montagne comme en plaine

Sur formation-athle.fr, une plateforme de la FFA, on peut désormais trouver quelques exemples d’ateliers trail imaginés pour les jeunes : exercices techniques en descente, travail des appuis sur terrain accidenté, situations pour apprendre à conserver sa vitesse tout en adaptant sa trajectoire au parcours… « L’idée n’est surtout pas de proposer de longues sorties à cet âge-là, mais plutôt de s’amuser avec ce terrain de jeu qu’est la nature », rappelle Olivier Gui. Les contenus continuent donc de s’appuyer sur le triptyque « courir, sauter, lancer » que l’on retrouve dans les programmes de l’école d’athlé, mais « avec des mises en situation sur des terrains variés pour développer les habiletés spécifiques au trail ». Une charte de l’entraîneur et des modules de formation spécifique ont également été élaborés, afin d’aider les clubs à s’emparer de ces nouvelles sections. Car qui dit nature, dit aussi sécurité. « Le coach doit être capable de gérer son groupe en pleine nature, en prenant en compte la météo, la sécurité, les secours éventuels. C’est aussi l’occasion d’aborder tout un tas de sujets avec les jeunes, comme le respect de l’environnement, la sécurité en montagne, la faune et la flore , reprend Alain Aubrion, qui n’hésite pas à se rapprocher des acteurs locaux, guides ou gardiens, pour enrichir certaines sorties de nouvelles connaissances.

À l’US Saint-Berthevin, près de Laval, la culture trail est moins présente que dans les Pyrénées, mais, là aussi, l’idée d’ouvrir une section spécifique pour les jeunes est née peu de temps avant que la Fédération ne lance son projet. « Certains de nos jeunes avaient suivi une initiation avec leur professeur d’EPS au collège, je les avais entendus en discuter avec envie. J’ai donc envisagé de leur proposer des séances spécifiques. On a un joli site vallonné juste à côté du stade, c’était l’idéal pour commencer », explique Alain Brault, qui a ouvert sa section en septembre 2021. À cette heure, une demi-douzaine de coureurs sont assidus aux séances, un chiffre qui devrait progressivement grimper. La communication autour de cette nouvelle section a déjà fait doubler les effectifs trail de la section adulte. Des sorties en nature à destination de la quarantaine de pensionnaires de l’école d’athlé sont également organisées de temps en temps. Et le club prépare une manifestation à destination des plus jeunes en novembre prochain, « afin de faire découvrir cette activité au plus grand nombre. Le trail est une activité où les notions de chrono et de performance sont moins présentes que dans l’athlé traditionnel, estime Alain Brault. Ça nous permet de proposer une alternative à nos jeunes qui voudraient arrêter la piste, tout en attirant de nouveaux licenciés qui ne seraient pas venus à nous par le tartan. » Et pour cela, pas besoin de montagne. « Il y a énormément de régions où l’on peut faire du trail, assure Olivier Gui. Et notamment des endroits où il n’y aura jamais de pistes d’athlé. » Là-bas, loin des stades, ces sections trails pourraient d’ailleurs aussi permettre à des clubs running d’ouvrir plus facilement leurs portes aux plus jeunes. Une autre piste de développement.

Véronique Bury
Crédit photos : Cyril Langeard

Rédaction J'aime Courir, le 22/05/2023 21:01:00
Vous serez peut-être interessé par des articles sur la même thématique
Evénements
Développement : La FFA accompagne la pratique du running
La Fédération Française d’Athlétisme a profité de la première journée du Run Expérience, le salon du running organisé au parc des expositions porte de Versailles en amont du marathon de Paris, pour pr
JE découvre
Evénements
5 km athlé : lancement de l’index national running
A l’occasion du 5 km athlé Open de France, qui aura lieu tout au long du week-end et jusqu’au 14 juillet, la FFA lance son index national running, nouvel outil permettant un premier niveau de classeme
JE découvre
Evénements
Run Expérience : rendez-vous sur le stand J’aime courir
La Fédération Française d’Athlétisme sera présente de jeudi à samedi au salon Run Experience, organisé en amont du marathon de Paris, pour accueillir l’ensemble des amateurs de course à pied, sous tou
JE découvre
nos partenaires
Vous avez une question ?
besoin d'un renseignement ?
CONTACTEZ-NOUS : cliquer ici
Suivez-nous